le mysanthropian club est un lieu virtuel de rencontres et d'échanges entre gothics
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Question de société: gothics mais aussi membres de la nation

Aller en bas 
AuteurMessage
Monte Cristo
Fils de la Lune
Fils de la Lune
avatar

Masculin Nombre de messages : 386
Age : 31
Localisation : Lyon
Emploi/loisirs : Référenceur/Chef d'entreprise, lire, débattre, musique, sortir & m'occuper du forum
Mouvance : Romantique/XVIIIème
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Question de société: gothics mais aussi membres de la nation   Lun 22 Oct - 17:57

C'est un sujet quelque peu particulier que je souhaite aborder ici. Etant sur un forum qui a pour objectif de développer une communauté gothic qui se caractérise par sa sensibilité mais aussi pour son intérêt et sa culture, il est, je pense, intéressant que nous abordions aussi certaines questions de société. Bien que la communauté goth se veut apolitique, l'avenir des nations dont nous faisons partie est une préoccupation naturelle. Je vous propose donc ici que nous parlions un temps de société.

En ce qui me concerne, j'ai le sentiment que la France, dont la plus part des membres actuels du forum sont "citoyens" est sur le point de connaitre un profond bouleversement. Non pour confirmer les propos du président élu par les français cette année, mais suite à une analyse des faits.

Aujourd'hui exactement, l'un des souhaits de M. Sarkozy a dut être concrétiser au sein de l'enseignement national. Il s'agit de la lecture de cette fameuse lettre de Guy Moquet. Les médias en font l'un des sujets incontournables, et particulièrement en abordant l'opposition d'un nombre d'enseignant estimé à 15% des effectifs du dit corps, et aux revendications de certains comme d'une "instrumentalisation de la part du pouvoir pour exacerber le patriotisme". Je dois avouer que ce qui me choque le plus ici c'est le comportement de ces français qui refuse la "sacralisation de héros" et de ne ressentir autre chose pour leur pays que de la honte. Phénomène fascinant qui fut conditionné par les années et les regrets médiatiques manifestés par nos politiques et nos livres d'Histoire au sujet de nos actes passés (colonisation, collaboration, guerres, etc...).

Ce que l'on peut constater aussi c'est cet étrange rapport entre les français et leur système politique qui ressemble à de l'amour/haine. Le lien qui unissait la politique et le peuple a été rompu si longtemps que lorsqu'un individu vient et propose de le réunifier il provoque une déstabilisation chez son peuple. N.Sarkozy, à mon sens va diriger la France dans une voie où elle changera brutalement et risque de sombrer dans un certain conflit. Les idéaux semblent maintenant se conduire vers l'exacerbation des pensées, des idées, batissant petit à petit une société où l'opposition et la haine remplaceront le dialogue. Car les idées n'ont jamais permis aux hommes de manger, de s'habriter, de se vêtir. Mais elles ont régulièrement menés les foules au conflit. Qu'en pensez vous?

Quoi qu'il arrive, j'ai le sentiment profond que nous sommes sur le point de vivre des événements extraordinaires... certainement tragiques, mais sans précédent dans notre histoire.

_________________
"Sur un éclat de lune je me suis penché, pour voir pourrir l'épiderme malade d'un monde agonisant."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ariesdiluna.typepad.fr/
Angeluxx
Fille de la Lune
Fille de la Lune
avatar

Féminin Nombre de messages : 224
Age : 103
Localisation : there
Mouvance : de droite à gauche et d'avant en arrière...
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Question de société: gothics mais aussi membres de la nation   Lun 22 Oct - 19:14

Moi personnellement je n'arrive toujours pas à comprendre pourquoi les français sont dans l'idignation face à cette lettre... ?! Je trouve que c'est une bonne initiative, et que notre histoire doit continuer à faire partie du quotidien, qu'elle soit tragique, honteuse ou autre... ce que nous avons traversé et enduré est on ne peut plus important à mes yeux et l'on se doit de rendre hommage aux "héros" de ce monde...

En tout cas si quelqu'un peut m'expliquer l'indignation du peuple face à la lettre ça serait génial... et merci d'avance...

_________________
Toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire - quand bien même, je m'octroie le droit de dire tout haut ce que certains pensent tout bas - Alors ainsi, ces vérités deviennent difficiles à entendre... And so what ?! On n'avance pas en flattant l'égo de tout un chacun...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monte Cristo
Fils de la Lune
Fils de la Lune
avatar

Masculin Nombre de messages : 386
Age : 31
Localisation : Lyon
Emploi/loisirs : Référenceur/Chef d'entreprise, lire, débattre, musique, sortir & m'occuper du forum
Mouvance : Romantique/XVIIIème
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Question de société: gothics mais aussi membres de la nation   Lun 22 Oct - 21:19

Un hommage contrasté et contesté à Guy Môquet
PS ET PCF PROTESTENT

Cependant, comme le laissaient prévoir les consignes du principal syndicat enseignant Snes, hostile à l'initiative, le climat a été houleux dans les écoles où les enseignants ont refusé de se prêter à la cérémonie, comme à Périgueux.

Xavier Darcos, revenant dans son ancien lycée de cette ville, y a été fraîchement accueilli par des militants communistes, des enseignants et des élèves sceptiques.

Autre exemple parmi d'autres, au lycée Grandmont de Tours (Indre-et-Loire), 14 des 16 professeurs d'histoire ont signé une lettre expliquant les raisons de leur refus.

"Pour l'enseignant et le chercheur, les entreprises mémorielles peuvent être un objet d'études historiques, mais ne sauraient s'imposer comme la vérité historique elle-même", disent les signataires.

Les enseignants contestent l'intervention de l'Elysée dans l'organisation pédagogique, critiquent ce qu'ils voient comme une "récupération" de l'Histoire et s'interrogent sur l'impact d'un document sorti de son contexte sur des enfants et adolescents, jugeant même parfois dangereux son aspect morbide et l'exaltation du courage devant la mort.

Le Parti communiste a multiplié les initiatives pour montrer son agacement car à ses yeux, Nicolas Sarkozy est mal placé pour célébrer les idéaux de Guy Môquet.

Le parti et sa secrétaire nationale Marie-George Buffet ont rassemblé 5.000 personnes dimanche à Châteaubriant (Loire-Atlantique), où Guy Môquet fut fusillé. Le quotidien L'Humanité a publié lundi un cahier spécial de douze pages.

Le Parti socialiste a aussi condamné l'initiative présidentielle. "Ce choix personnel et unilatéral du président conduit à une polémique et une division inutiles. On confond ici l'émotion et la raison", a dit lors d'un point de presse Stéphane Le Foll, directeur de cabinet de François Hollande.

Dimanche soir, François Bayrou

http://segoleneroyalcantondebretigny.hautetfort.com/archive/2007/10/22/un-hommage-contraste-et-conteste-a-guy-moquet.html

lundi, 22 octobre 2007
Lecture de la lettre de Guy Môquet - le Père Fouettard est désillusionné

J'ai lu la lettre, ce que cela a provoqué sur les élèves est simple :
Ricanements ("Il était con, m'sieur, il savait qu'il allait mourir, l'était fou !") sourires au mieux, incompréhension, moqueries quand Guy Môquet parle de ses frères et soeurs en utilisant les surnoms qu'il leur donnait habituellement.
Certes, il faut séparer l'icône du jeune homme, un jeune homme capable d'idéalisme, dire que c'est l'éloge d'un communiste est d'ailleurs une grosse erreur de la droite (beaucoup de personnes de droite oublient de rappeler le souvenir de Honoré d'Estienne d'Orves, catholique et le premier fusillé pour actes de résistance), il avait un idéal c'est tout, chose dont la plupart des élèves, que ce soit des lascars en baskets ou des petits bourgeois, sont incapables. Certes, ils sont impressionnés par la visite des anciens résistants ou des déportés survivants, mais cela se joue uniquement sur le terrain d'une émotion superficielle et non sur celui d'une prise de conscience réelle, excepté peut-être une ou deux exceptions, on ne sait jamais. C'est toute la société qui est à revoir, non en lisant une lettre mais en revoyant les exigences éducatives à la hausse.


http://mesterressaintes.hautetfort.com/archive/2007/10/22/lecture-de-la-lettre-de-guy-moquet.html

En observant deux messages trouvés sur l'hébergeur de blog "Haut et Fort" on ne peut que constater que pour ceux qui prennent du recul concernant cette "fameuse lettre", c'est bien la bêtise ou l'insouciance qui dominent l'ensemble ma chère Angelux.

(Ah, qu'est ce qu'on est bien au Mysanthropian entre d'autres amis de comportement mysanthropique... lol! )

_________________
"Sur un éclat de lune je me suis penché, pour voir pourrir l'épiderme malade d'un monde agonisant."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ariesdiluna.typepad.fr/
Angeluxx
Fille de la Lune
Fille de la Lune
avatar

Féminin Nombre de messages : 224
Age : 103
Localisation : there
Mouvance : de droite à gauche et d'avant en arrière...
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Question de société: gothics mais aussi membres de la nation   Lun 22 Oct - 23:06

Merci pour ta réponse détaillée... c'est complexe et à la fois simple finalement...

Autour de moi j'entends, à propos de cette lettre, "mais pourquoi a t'on spécialement choisi Guy Môquet et pas un autre ? Ce n'était pas le seul résistant..."

De la betise... comment les gens peuvent ils oublier le problème de fond et ne voir que "l'emballage" si je puis dire... ?! c'est dingue, la populace se contente de niaiseries et arrive à passer outre un problème gravissime... c'est malheureusement avec des gens comme ça que l'on arrive à la chute de notre beau monde... okay j'exagère peut etre, ou je vois peut etre trop loin mais c'est ce que je ressens...

bref...

_________________
Toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire - quand bien même, je m'octroie le droit de dire tout haut ce que certains pensent tout bas - Alors ainsi, ces vérités deviennent difficiles à entendre... And so what ?! On n'avance pas en flattant l'égo de tout un chacun...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LadyDarkTears
Gothic
Gothic
avatar

Féminin Nombre de messages : 101
Age : 28
Localisation : Toulouse(pas loin)
Mouvance : Darkwave/Indus
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Re: Question de société: gothics mais aussi membres de la nation   Sam 24 Nov - 15:15

Moi je pense que bien que je n'ai pas lu cette lettre(car n'étant plus scolarisée depuis juin dernier),il est important de savoir ce qu'il c'est passé dans notre pays a cette époque et ce n'est pas une histoire de N.sarkozy ou autre ,je pense que l'important c'est d'en avoir pris connaissance et de juger par soit-même se que l'on en pense ...
Puis l'histoire de la france fait la france d'aujourd'hui ...
Enfin ce n'est que mon avis biensur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virral
Gothic
Gothic
avatar

Nombre de messages : 71
Age : 31
Localisation : Lyon
Mouvance : Goth old shcool / Rivet Head
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: La fameuse lettre ...   Mer 23 Jan - 19:19

Bonsoir a tous , je me permet de donner mon avis (qui j'en suis sure va fair polémique LOL comme a chaque fois que j'ouvre la bouche...) sur cette superbe lettre de Guy moquet et surtout sur le fait de l'avoir fait lire par des professeurs . Ce qui pour moi n'a aucunement lieu d'etre dans des sale de classe ! Notre systeme d'education est censé etre laïque et bien sur neutre de toute opinion politique et c'est sur ce dernier point que tout ceci n'a pas de raison d'etre. en effet guy etait certe dans une situation que personne n'aurai aimé vivre , certe a 17 ans(je crois) cela n'a pas du etre drole , mais comme les media l'ont souvent rappelé guy moquet etait communiste et on le ressent bien dans tout ça et c'est donc sa qui rend la chose inaproprié aux salles de classe .... est ce que guy moquet savait ce que le gouvernement de la nation mere du communisme etait en train d'organisé en russie ? bien sur que non , comme tout le monde ,encor aujourd'hui on a trop tendance a oublier que le communisme a fait dans les 100 millions de morts ce qui est deja assez faramineux en soit ...enfin bref ...donc cela revien a lire la lettre d'un jeune homme qui aurait accepté les goulag et autre horreur du genre ! ou alor a lire je ne sais pas la lettre d'un jeune allemand de la jeunesse hitlerienne exprimant sa tristesse de voir le monde auquel il croyait s'effondré...inpensable et tout aussi hors de propos ! alors pourquoi la lettre d'un communiste est elle jugé digne d'etre lu par nos cher eleves , etudiants et sportif ?


Il y a bien d'autre moyen de preservé la memoire nationnal (comme deja fair apprendre corectement l'histoire en classe !!!! ) sans tombé dans les plaintes et les excuse interminable que l'on nous rabache depuis des années. je pense qu'il faudrait maintenant passé a autre chose , il n'y a que en france on l'ont continue toute cette mascarade les principaux pays concernés ont arreté de s'excuser depuis lontemp deja ! et quand bien meme maintenant , c'est a la generation responsable qu'il fait fair la moral
pas a nous !

je termine avec peut etre un lancement de debat LOL sur les limites de la democratie ! cette democratie ou soit disant on peu tout dire et tout pensé ...... petit exemple amusant mais assez grave en soit je trouve les petit minots qui se trimballent avec des tee shirt imprimés d'un beau marteau et d'une magnifique fauscille , vous les visualisé ; serait il pres a portée un tee shirt avec une grosse croix gammée ? je pense pas et pourquoi donc ? c'est du pareil au meme.... sur ce !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monte Cristo
Fils de la Lune
Fils de la Lune
avatar

Masculin Nombre de messages : 386
Age : 31
Localisation : Lyon
Emploi/loisirs : Référenceur/Chef d'entreprise, lire, débattre, musique, sortir & m'occuper du forum
Mouvance : Romantique/XVIIIème
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Question de société: gothics mais aussi membres de la nation   Mer 23 Jan - 20:14

Ouh... comme dirait Undercover Slut : "Communism is fascism" ^^
Ton avis est intéressant, j'aime beaucoup et je te rejoins sur ce point, le passage concernant l'Histoire justement enseignée. C'est une assez décevante réalité que de constater que l'on détourne trop souvent le passé pour divers raisons "politiques" (plutot d'intérêt personnel : ceux de la gouvernance), car culpabiliser le peuple est un excellent moyen de le mettre sous contrôle. Mais qui est responsable en fait? Il serait trop facile d'accuser une seule personne, c'est un ensemble qui est responsable! Ce système qui va mal... mais cela, tout le monde le perçoit.

Concernant le dernier passage, en fait, je comprends tout à fait ta vision. Pourtant, et loin de moi l'idée de défendre un quelconque mouvement politique, il ne faut pas oublier que l'Histoire, justement, enseigne que A.Hitler était "un monstre" qui fit souffrir la France et son peuple (on oublie de parler du débarquement allié, de la destruction de plusieurs propriétés françaises, ainsi que de l'occupation qu'ils réalisèrent en France après la victoire). Mais on sacralise aussi Staline et le marxisme-leninisme. Oui, les Russes ont un cran particulier, une façon d'aborder les choses avec rigueur et volonté. Mais pourtant, l'idée qu'ils avaient été fortement sous contrôle. Comme toute diffusion qui rappelerait que les partis marxiste-leninistes s'organisent sur le même schéma que les factions fascistes et totalitaires (exception faite de l'aspect militaire de la chose).

En Droit, on appelle ca des structures "totalitaire". Bref, le vrai problème n'est pas tant le symbole, mais la façon dont on le présente. Et la classe populaire croit beaucoup (beaucoup trop?) aux propos se rapprochant de la doctrine marxiste-leniniste. Le manichéisme a conduit à cette incroyable incohérence que la gauche est "gentille" et la droite "méchante". C'est une bêtise. Les deux n'ont rien en commun, et n'agissent pas de la même manière, mais tout ceci pourrait être enseigné par l'Histoire. Si on le voulait...

_________________
"Sur un éclat de lune je me suis penché, pour voir pourrir l'épiderme malade d'un monde agonisant."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ariesdiluna.typepad.fr/
Virral
Gothic
Gothic
avatar

Nombre de messages : 71
Age : 31
Localisation : Lyon
Mouvance : Goth old shcool / Rivet Head
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: Question de société: gothics mais aussi membres de la nation   Mer 23 Jan - 20:45

tout le monde est d'accord pour critiquer la pensé unique ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syrène
Gothic
Gothic
avatar

Féminin Nombre de messages : 62
Age : 28
Localisation : Lyon
Emploi/loisirs : serveuse
Mouvance : ....
Date d'inscription : 07/10/2007

MessageSujet: Re: Question de société: gothics mais aussi membres de la nation   Jeu 24 Jan - 21:42

En temps qu'élève de lycée, je trouve qu'il est juste que je donne mon point de vue interne.
Pour commencer par la lettre de Guy Moquet, je crois que dans mon lycée, aucun professeur ne l'a lue. Il y a eut d'autres formes de mémoire à la résistance faites lors de la seconde guerre mondiale.
La première forme s'est faite par la mise en scène de poèmes d'un résistant: René Char, par l'option théâtre dont j'ai l'honneur de faire partie. Pendant trois mois, nous avons travaillé sur la façon d'allier mise en scène interressante pour les autres élèves et témoignage. Il faut savoir que René Char a été résistant poète et non poète résistant. Les poèmes qu'il a écrit durant la seconde guerre mondiale sont au nombre de 237, si je ne me trompe. Ce sont des petits aphorismes allant,pour certains, de quelques mots, et pour le plus long à une page et demie. La plupart sont constitués de 2 à 5 phrases. Il alterne témoignage ( déscription d'exécutions) et petites phrases toute bêtes. Je ne peux malheureusement pas le citer. Ces poèmes sont regroupés dans le recueil feuillets d'Hypnos. La représentation a été suivi de questions posées par les éléves et les professeurs, et, malheureusement à mon goût, plus sur la démarche litteraire, que sur le fond du message.
La deuxième forme a été le témoignage d'un ancien combattant des FFL. Et encore une fois je déplore la mentalité de mes petits camarades de classe. Ce témoignage les a touché seulement car ils n'en voyait que la visée émotionnelle, sans liens réels avec le contexte historique. Il n'ont pas vu un homme qui s'était battu pour son pays, mais un héro qui s'était battu contre les "méchants allemands". Il n'ont compris que la visée émotionnelle, sans penser qu'un jour, eux, devrait peut-être défendre leur nation.

Concernant les cours d'histoire...Peut-on réellement les apeler comme ça lorsque l'on est en scientifique? scratch Sérieusement, je pense que l'on essaye plus de nous faire rentrer des noms barbares et des dates dans le crâne plutôt que de nous apprendre à réfléchir sur les expèriences passées du pays. Les programmes sont une mise en valeur de la république française, rien de plus. Tout le monde connait la date de la découverte de l'Amérique mais personne ne saurait dire comment on en est arrivé au territoire français actuel.En gros, l'histoire ne s'apprend pas en cours.

Bonne soirée à tous!


Dernière édition par le Ven 25 Jan - 20:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.holyshort.skyrock.com
Monte Cristo
Fils de la Lune
Fils de la Lune
avatar

Masculin Nombre de messages : 386
Age : 31
Localisation : Lyon
Emploi/loisirs : Référenceur/Chef d'entreprise, lire, débattre, musique, sortir & m'occuper du forum
Mouvance : Romantique/XVIIIème
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Question de société: gothics mais aussi membres de la nation   Jeu 24 Jan - 22:08

Voilà de belles paroles ma chère, et une sage définition de l'Histoire et de sa raison d'être : apprendre de nos erreurs, et permettre à tout à chacun de grandir avec un peu plus de sagesse que nos anciens. Pourtant, quelle tristesse, mais nous régressons. Il faut bien le reconnaitre. Comme tu le dis, l'Histoire ne s'apprend pas à l'école mais ailleurs, dans une bibliothèque, sur le terrain, dans les légendes... Et la lettre de Guy est un énième épisode de la bêtise et de l'insouciance des dirigeants concernant la valeur de l'Histoire. Il n'y a pas de raison politique valable, il n'y a qu'insouciance et bêtises... Mais ca, les hommes ont tendance à préférer la bêtise à la sagesse!

_________________
"Sur un éclat de lune je me suis penché, pour voir pourrir l'épiderme malade d'un monde agonisant."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ariesdiluna.typepad.fr/
Syrène
Gothic
Gothic
avatar

Féminin Nombre de messages : 62
Age : 28
Localisation : Lyon
Emploi/loisirs : serveuse
Mouvance : ....
Date d'inscription : 07/10/2007

MessageSujet: Re: Question de société: gothics mais aussi membres de la nation   Ven 25 Jan - 20:34

Cela est déplorable. Et je m'en rends bien compte. Malheureusement, la France va ainsi.
J'ai pourtant une question toute bête: est-ce que les petits élèves de collège et lycée sont en mesure de se remettre en question? De remettre en question l'histoire de leur pays? J'ai peur, que non seulement, le problème est politique, mais qu'en plus, il vient également des élèves. En effet, beaucoup ne se remettrais pas de ( entre autre): que la France a participé (très) activement à la Soah, qu la France n'a abolit l'esclavage en 1848 (?) que sur le papier, que la France n'est plus capable que de lècher les bottes des autres pays,...
Le gros problème c'est que les élèves d'aujourd'hui sont, pour la plupart, d'une génération d'enfants rois, qui ne supporterait pas la vérité.
La question est "dans quelles mesures enseignées les erreurs qui, de toute façon, seront niées par la masse?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.holyshort.skyrock.com
Melchimedes
Gothic
Gothic
avatar

Masculin Nombre de messages : 100
Age : 43
Localisation : Lyon
Emploi/loisirs : Maton / Musique, soirées entre potes, lecture, RpG, Jeux Vidéo!!!
Mouvance : Vous voulez vraiment le savoir?
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: Question de société: gothics mais aussi membres de la nation   Sam 26 Jan - 12:15

Encore une fois l'histoire est écrite par les vainqueurs... Car de nos jours, l'esclavage existe toujours, déguisé sous d'autres termes.

Regardez les restrictions de droit concernant certains métiers (restauration, hotellerie...) et vous comprendrez ce que je veux dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monte Cristo
Fils de la Lune
Fils de la Lune
avatar

Masculin Nombre de messages : 386
Age : 31
Localisation : Lyon
Emploi/loisirs : Référenceur/Chef d'entreprise, lire, débattre, musique, sortir & m'occuper du forum
Mouvance : Romantique/XVIIIème
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Question de société: gothics mais aussi membres de la nation   Sam 26 Jan - 12:57

Tout d'abord le Droit n'est pas à considérer comme étant source ou non de l'esclavage, le Droit positif est fondé à l'image de l'esprit humain. Le Droit change et évolue, si l'on trouvait d'autres moyens de travailler dans certains secteurs, là peut être que le droit évoluerait... le management (qui en est qu'à ses premiers temps) pourrait devenir un Art aidant à la réussite d'un travail selon les facteurs "temps", "ressources humaines", "moyen financier", "marketing", etc. Mais bon, il ne faut pas trop en demander aux "faibles mortels" qui composent la société ^^.

L'Histoire est écrite par tous, en fait. Remarquons par exemple, Hannah Arendt, que j'aime beaucoup, qui rédigea un excellent ouvrage sur le fascisme nazi et le soviétisme stalinien. Elle était juive, avait dut fuire son pays et et à pourtant développé une théorie plus neutre, faisant appel à des arguments psychologique, sociologique, historique de poids. Elle a enrichie la vision que nous avons de l'Histoire en s'appuyant sur des documents historiques (rapports, discussions, formations politiques, symboles, etc). Et dans son propre ouvrage elle accuse les juifs (son "peuple") d'être en partie responsable de ce qui leur est arrivé. L'impulsion nazi aurait put être enraillée, si... mais je vous invite à le lire.

L'Histoire telle qu'on la raconte aux enfants, tel que sont conditionnés les gens, ne relève pas de l'Historie à laquelle ont peu accéder dès lors où l'on commence à obtenir son indépendance. Mes périodes de prédilection relève de l'Antiquité autour de l'Empire Rome (Rome, politique, croyance, croyance gauloise, structure de vie, celte, etc), de la Monarchie française (structure, monarques, éminences grises, croyances, etc), de l'Empire Napoléonien (l'Empereur, les guerres, la création juridique, etc). Bref, lorsque je me penche sur ces sujets qui sont, pour beaucoup, des éléments forts de notre Histoire, ce qu'il en sort c'est que tout ce qu'on nous enseigne à l'école n'est que pur foutaise! Une caricature n'est pas une réalité!

Quand à tes propos Syrène (my dear^^), je suis surpris et content que tu soulèves la notion d'enfant roi, car en incluant à ton raisonnement un facteur sociologique (psychologique) tu démontres que le réel problème vient que nous vivons dans une époque de "facilité", un cocon et que nous transmettons cette notion du cocon à nos gosses. Ne pas aller chercher plus loin, puisque le "ventre de maman" est bien chaud. Mais les personnes les plus mature que j'ai eu l'occasion de rencontrer sont des gens qui ont accepté ou on subit un "lachage" du cocon. Parce que les épreuves forment, elle construise. Et là où nous parlons de tirer leçon de l'Histoire, n'oublions pas de tirer leçon de NOTRE PROPRE histoire, l'histoire de notre vie.

_________________
"Sur un éclat de lune je me suis penché, pour voir pourrir l'épiderme malade d'un monde agonisant."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ariesdiluna.typepad.fr/
Syrène
Gothic
Gothic
avatar

Féminin Nombre de messages : 62
Age : 28
Localisation : Lyon
Emploi/loisirs : serveuse
Mouvance : ....
Date d'inscription : 07/10/2007

MessageSujet: Re: Question de société: gothics mais aussi membres de la nation   Mer 30 Jan - 20:52

Mais sortir du cocon sans y être forcé, peu le font...en effet, comme tu le dis si bien, Mysanthrope, on est si bien dans le ventre de Maman que l'on veut y rester. Et notre système scolaire ne fait rien pour nous encourager à sortir de cette bulle de verre. Elle nous conforte dans le fait qu'être des moutons c'est bien. On râle quand on essaye de nous retirer quelques "privilèges" que l'on nous pense dût et on râle car l'Etat maintient les "privilèges" de l'autre. Ce concept d'enfant roi détruit toute possibilité de vie en socièté, car détruit toute forme de réflexion et de remise en cause. Chacun reste donc sur ses positions, et la communication est rompue.
A melchimedès, on ne nous apprend pas l'histoire des vainqueurs, mais l'histoire qui arrange l'Elysée...afin que nous ne prenions pas idée de sortir le nez de notre "cocon" qu'est la France.Du moins, à mon humble avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.holyshort.skyrock.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Question de société: gothics mais aussi membres de la nation   Mer 30 Jan - 23:53

*arriva Akri avec son masque sur ses yeux, sortant son épée de son fourreau, sautant sur une estrade et clama haut et fort avec un drole d'accent*

Maqué !! Y'é souis là pour vous montrer qu'il n'y a pas dé pitis moutons de partout maqué y'en souis la preuve héhé et y'en connais dé autres !!!

*repare en courrant au loin le poing brandis*
Revenir en haut Aller en bas
Monte Cristo
Fils de la Lune
Fils de la Lune
avatar

Masculin Nombre de messages : 386
Age : 31
Localisation : Lyon
Emploi/loisirs : Référenceur/Chef d'entreprise, lire, débattre, musique, sortir & m'occuper du forum
Mouvance : Romantique/XVIIIème
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Question de société: gothics mais aussi membres de la nation   Jeu 31 Jan - 1:20

Génération d'enfant roi... Mmmmh, le fouet il n'y a que ca de vrai ^^

Plus sérieusement, je te rejoins en tous points Syrène et je ne sais qu'ajouter. Pour le moment en tous cas, laissons le temps un peu s'écouler que revienne l'inspiration.

@ Akri : Viva Viva Akri! ^^

_________________
"Sur un éclat de lune je me suis penché, pour voir pourrir l'épiderme malade d'un monde agonisant."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ariesdiluna.typepad.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Question de société: gothics mais aussi membres de la nation   Jeu 31 Jan - 1:28

hihi marci marci ^^

Moi je suis pas un enfant roi, je galere pour tout, sauf avec ma mere ^^
J'ai une grande liberté qui me permet de m'autogerer et ca me réussis plutot bien =)

*contente, zebre le vide pour passer le temps*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Question de société: gothics mais aussi membres de la nation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Question de société: gothics mais aussi membres de la nation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Question de Société
» Ventre dur / mou
» Donner pour recevoir
» Je suis CHARLIE mais aussi AHMED et CLARISSA
» la redoute et ses alentours en 1870 1871 mais aussi en 1960 et au-delà

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Mysanthropian Club :: La Grande Salle :: Entretien avec un gothic-
Sauter vers: