le mysanthropian club est un lieu virtuel de rencontres et d'échanges entre gothics
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Extrait du Silver Ariès (blog): Nous perdons du temps...

Aller en bas 
AuteurMessage
Monte Cristo
Fils de la Lune
Fils de la Lune
avatar

Masculin Nombre de messages : 386
Age : 31
Localisation : Lyon
Emploi/loisirs : Référenceur/Chef d'entreprise, lire, débattre, musique, sortir & m'occuper du forum
Mouvance : Romantique/XVIIIème
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Extrait du Silver Ariès (blog): Nous perdons du temps...   Dim 13 Jan - 0:59

Nous perdons du temps…


C’est un étrange phénomène, alors que le quotidien aurait pu être émerveillement pour les secrets que recèle la Vie, la Nature et la Pensée nous nous donnons corps et âme à la recherche d’une situation, d’un but que nous pourrions juger « grand » et nous en oublions que les fondements de notre existence sont le plus grand mystère qui devrait nous préoccuper. Une fois les besoins fondamentaux assurés : se nourrir, se vêtir, avoir quatre murs et un toit, et un contact pacifique avec une société qui nous correspond, nous devrions nous ouvrir et chercher à comprendre toutes ces choses étranges qui nous habitent.

Mais il en est autrement, peu se laissent séduire par les étoiles, par la terre, par les créations humaines. Nous sommes dans un cycle étrange, plutôt malsain, et particulièrement sombre où nous nous concentrons sur l’enrichissement matériel au détriment de l’enrichissement psychique (qu’il soit philosophique ou spirituel, sachant que les deux sont d’importance). La Vie nous a doté d’un libre arbitre, c’est lui qui domine l’ensemble de notre monde et qui nous fait responsable de tous les maux qui peuvent nous arriver. Mais tout serait plus riche si nous nous portions sur des sujets plus profond, plus à même de nous laisser nous épanouir. Qu’est ce qu’il a de mal à connaître une sensibilité réelle ? Franchement ?!

Je ne comprends pas ce qui nous arrive, ou non, plutôt, je le comprends trop. Nous avons cru en notre toute puissance, et la politique a pris le pas sur la Vie. Le résultat est que tous se condamnent par ce choix. Êtes-vous de ceux qui se fascinent pour une peinture, pour une création musicale, pour une harmonie établie par la danse humaine et naturelle ?

Pourtant il est un phénomène d’importance, c’est un retour massif à valeurs spirituelles et traditionnelles. Bien que le mot « traditionnel » puisse effrayer, si nous nous demandons ce qu’il signifie alors la beauté de la chose, sa vérité nous apparaît. La Tradition est un héritage qui se transmet de génération en génération, fondée sur une compréhension profonde des règles du monde et des besoins des hommes. Remettre en cause, ou railler la Tradition témoigne de l’immaturité qui habite un homme ou une femme. Il y a ceux aussi qui au contraire prônent un traditionalisme extrême qui ne permettrait pas aux hommes de sortir de l’obscurantisme dans lequel ils ont glissé petit à petit depuis des dizaines d’années. La recherche d’un retour à des valeurs moins matérialistes a engendré des comportements et dérives que l’on peut qualifier de sectaires, des visions étroites, alors que la Tradition apprend que le relativisme est la première règle, que le temps est nécessaire pour prendre des décisions et que nous devons vivre avec lui et non pas essayer de le contrôler comme nous essayons de le faire. A ceci près que le temps n’est jamais contrôlé, il suffit de voir les instabilités que causent les décisions prises en hâte à titre purement spéculatif.

Nous perdons du temps en cherchant à le contrôler, oubliant ce qui est fondamental pour tout être humain : se connaître, connaître son monde, assurer les fondamentaux plutôt que l’enrichissement. Un peu plus de spiritualité, de pensée et de philosophie ne ferait pas de mal dès lors où la Tradition dans son intégralité (sociale, culturel, philosophique et spirituel) retrouverait la place qui devrait lui revenir de droit : la première.

_________________
"Sur un éclat de lune je me suis penché, pour voir pourrir l'épiderme malade d'un monde agonisant."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ariesdiluna.typepad.fr/
LadyDarkTears
Gothic
Gothic
avatar

Féminin Nombre de messages : 101
Age : 28
Localisation : Toulouse(pas loin)
Mouvance : Darkwave/Indus
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Re: Extrait du Silver Ariès (blog): Nous perdons du temps...   Dim 13 Jan - 1:47

J'aime beaucoup ce que tu dis ! Quant au temps de toute façon nous ne somme nullement immortel alors pourquoi vouloir a tout pris le combatre ...
Il est vrai que la vie est faite de beacoup de choses que nous tentons de comprendre et ce que l'on a pu comprendre par le passé, nous sert aussi aujourd'hui (entre autre la médecine) ...
Mais je ne pense pas qu'un jour malgres toutes nos avancées nous arriverons a tout comprendre (enfin a mon avis il faut bien plus qu'une vie pour tout savoir )
Quant a l'enrichissement materiel il est vrai que cela est triste mais malheureusement c'est la mentalitée de beaucoup de personnes (en particulier les pif paf poufs pour ma part ^^ lol! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angeluxx
Fille de la Lune
Fille de la Lune
avatar

Féminin Nombre de messages : 224
Age : 103
Localisation : there
Mouvance : de droite à gauche et d'avant en arrière...
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Extrait du Silver Ariès (blog): Nous perdons du temps...   Dim 13 Jan - 23:36

Comment veux tu que les gens s'enrichissent davantage philosophiquement parlant quand la société nous apporte des choses comme la star ac ?!?! même l'art devient un divertissement purement vulgaire... et ça c'est triste pour les artistes... (car même dans la star ac y'en a !!!!!)... enfin tout ça pour dire que tout est corrompu et va dans le sens d'une mode... nous avons perdu notre faculté de réfléchir... tout nous est apporté sur un plateau et quelles choses ?!?! des futilités qui nous endorment... et l'on se nourrit de ça comme des drogués réclamant leur dose...

Qui aujourd'hui a envie de réfléchir sur le monde alors qu'à côté de ça on pourrait aller faire les courses et s'acheter la dernière fringue à la mode qui fait comme Miss super Popstar attitoude ?! c'est chiant de réfléchir... la philosophie c'est cliché ça endort... la philo c'est pour les intellos, les gens qui n'ont pas de vie... les geeks à lunettes... voilà ce que c'est la philo pour les jeunes d'aujourd'hui.... c'est sur que vu comme ça, ça a moins de classe qu'un rappeur top tendance qui parle des quartiers dans son look ultra bling bling, ou encore qu'un gothique défasé qui passe son temps à enrichir sa garde robe made in grouft pour paraitre encore plus hype... quoi que le gothique aura encore un peu plus tendance à observer le monde qui l'entoure, et non pas que pour se comparer et adapter son style pour bien se différencier.... parfois le goth peut etre philosophe... la preuve ici....

Les gens ont oubliés l'importance de prendre cinq minutes de leur temps de divertissement pour se poser, et se retrouver, méditer, pourquoi ?! par peur de se retrouver face à soi même je pense... la peur de voir son vrai visage, la peur de se rendre compte des évidences... le fait d'être devenu quelqu'un de fade et de frustré... qui ne se supporte même plus... alors on évite les miroirs, on met trois tonne de produits de luxe sur son visage et l'on se pare des plus beaux atours... on parle de la guerre et de la famine dans le monde comme si l'on savait de quoi il en retournait... on affirme détester l'hypocrisie tout en médisant sa voisine parce qu'elle est trop cruche... bref... que de futilités pour cacher sa peur de se retrouver seuls avec nous mêmes... c'est sûr qu'il y a de quoi se sentir bien vide quand on enlève tous les apparats pour certains...

Je dis que l'être humain devrait apprendre dès tout petit à s'assumer, s'affirmer et savoir ce pour quoi il est fait... avant d'ingurgiter tout un savoir basique et élémentaire... puis toutes les m***** qu'on nous fait avaler... merci la société de consommation... mais en même temps que ferions nous sans elle... ?! non le tout est d'arriver à l'aimer comme la mépriser... pouvoir réfléchir sur soi et vivre bien dans "le monde"... tout simplement avoir une éducation... en avoir dans la cervelle... ne pas gober tout et n'importe quoi... être sensible mais pouvoir se construire ses propres raisonnements afin de grandir... et non pas recracher des idées toutes faites comme un vulgaire magnéto (serge)...

bon hé bien... après tout ce roman, que vous n'aurez certainement pas tous lu en entier, je vous souhaite une bonne soirée, et si vous avez besoin d'un coach vous savez où me trouver !!!!!!!!!!!!!!

_________________
Toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire - quand bien même, je m'octroie le droit de dire tout haut ce que certains pensent tout bas - Alors ainsi, ces vérités deviennent difficiles à entendre... And so what ?! On n'avance pas en flattant l'égo de tout un chacun...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Extrait du Silver Ariès (blog): Nous perdons du temps...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Extrait du Silver Ariès (blog): Nous perdons du temps...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Payer sa retraite
» Sommes-nous faits pour travailler ?
» oune video eud tcheu nous
» BLOG DE BRILOU
» blue, gold and silver glitterbug

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Mysanthropian Club :: La Grande Salle :: Entretien avec un gothic-
Sauter vers: